Le fantasme de Coco

#8
Le fantasme de Coco :

Ce soir-là, ton maître t'aura organisé une surprise à toi et à ton cocu de mari !
Ton mari soumis et complice t'aura transmis les consignes pour te dire comment on
veux te voir arriver à notre petite soirée organisée erien que pour toi.

Tu sera passée par le coiffeur pour que cheveux soient bien décolorés en blond platine, lissés raides et coiffée au carré.
Tu te sera maquillée et habillée selon mes indications, c'est-à-dire : un maquillage de pute avec tes beaux yeux bleus maquillés de noir,
tu aura posé des faux-cils que tu aura encore alourdis de mascara, tes paupières avec un trait de noir, puis en bleu et gris et ta bouche en rouge vif carmin.
Sur tes faux ongles un rouge identique à ton rouge à lèvres.
Tu aura serré autour de ta taille une guêpière en vinyle avec des bas noirs à résilles et coutures et des cuissardes en cuir verni avec des talons aiguilles de 15 cm. Par dessus rien d'autre qu'un manteau en vinyle noir serré à la taille
par une grosse ceinture.

Ton mari te bandera les yeux pour arriver à l'endroit que j'aurai indiqué.
Une fois arrivée sur les lieux, on te fera descendre de la voiture en te guidant dans un endroit ou il te faudra encore descendre des marches...
Tu es arrivée !!!
Cela sent l'humidité....Tu sais que cela va être ta fête, que tu vas en prendre plein le cul et que tu vas être traitée comme une fille que
l'on baise à la chaîne, une salope qui va dérouiller de la bite, tu es morte de trouille, mais en même temps tu es inondée d'excitation
à l'idée d'assouvir l'un de tes plus grands fantasmes : être la pute docile de ton maître.
Arrivée en bas des marches on t'enlève ton manteau et l'on te guide au centre d'une pièce en terre battue. En guêpière avec ton petit
minou épilé à l'air, tes percings aux lèvres de ta chatte brillants de l'éclat du métal,
tu éprouve de la difficulté à tenir sur tes cuissardes, et tu est angoissée et gênée imaginant le regard des hommes
posés sur toi. En même temps tu sens l'excitation monter...et te mouiller le sexe
Guidée dans le noir total par ta lopette de mari, on te demande de t'agenouiller sur un vieux canapé sentant le foutre et on t'ordonne d'ouvrir la bouche et de
prendre tes fesses des deux mains pour bien te les écarter.
Tu entend des respirations et des bruits de braguettes qui s'ouvrent et qui s'approcheront de plus en plus.
A l'odeur forte d'une bite, tu sais que les choses sérieuses commencent pour toi...
Complètement excitée tout de même par la situation et par l'image de putain soumise que tu imagine montrer à tous ces inconnus,
tu commence à lécher le gland de cette bite que tu as sentie contre tes lèvres. Le mec te prend la tête entre ses deux mains pour enfoncer sa bite jusque au fond de ta gorge. tu sens ses couilles
contre tes joues, il t'étouffe...
Il commence un va et viens de plus en plus rapide dans ta bouche, des vrais coups de bûcheron. Sa grosse bite sort de tes lèvres,
et se renfonce chaque fois plus loin dans ta gorge. Il hurle qu'il va jouir et en râlant, il égacule et te rempli la bouche.
De grands jets de sperme chaud qui giclent dans ta bouche et au fond de ta gorge. Tu ne te fais pas prier pour garder et avaler ce jus chaud comme la gourmande que tu es.....
"Salope, espèce de pute...avale-moi cette liqueur d'homme, sens le foutre de mon plaisir....."
Celle-ci est bien chaude et visqueuse à souhait...
Tu as à peine fini d'avaler son sperme qu'une nouvelle queue prend sa place.
Tu sens sur tes lèvres un nouveau gland qui te force pour que tu l'accueille dans la bouche.
Docilement tu ouvre tes lèvres et tu commence à le pomper, ta bouche encore toute gluante du sperme de l'homme précédent.

En même temps tu sens de nombreuses mains te toucher le cul et le sexe, tu te cambre bien pour faire comprendre à tous que tu est offerte.
Une main alors commence à te fouiller ton vagin complètement inondé.
Il enfile 2 puis 3 doigts dans ton con, en même temps, il te caresse ton clito.
Avec son autre main, il commence à te caresser l'anus, il enfonce un puis 2 doigts en utilisant ta mouille comme lubrifiant pour préparer ton trou du cul.
Tes doigts écartant toujours bien tes fesses, il essaye d'en mettre un troisième puis un quatrième qui rentrent sans trop de difficulté dans ton anus
qui se dilate au fur et à mesure !!

Rendu complètement fou par tes facultés de dilatation, le mec enlève ses mains et se positionne derrière tes fesses, tu sens son gland à l'entrée de ton trou
Il s'enfonce dans ton anus dilaté d'une traite avec une belle bite bien dure.

Tu es clouée au canapé par la force de ce type. Tu crie et de surprise tu lâche la pine que tu étais en train de pomper.
Le mec t'encule jusqu'aux couilles et commence un va et vient de plus en plus rapide.
Au bout de quelques minutes de ce manège, tu entend les autres hommes présents râler qu'il y en a que pour lui, alors tu sens qu'il te retourne
pour offrir ton vagin ruisselant de mouille à un autre mec tout en continuant à te bourrer le cul.
Le nouveau venu t'écarte les jambes à fond et tu sens un gros gland bien épais se frotter à ton clito, puis s'enfoncer dans ton vagin complètement inondé.
Il te prends aussi brutalement que le premier et commence immédiatement à s'agiter en toi.
Tu gémis de plaisir, alors qu'ils synchronisent leurs mouvements en toi !
"Allez y bande de salauds, baisez-moi bien" que tu hurle
"Oh ouiiiiiiii bourrez-moi ma chatte et mon cul de salope"

Ainsi prise en sandwich, tu reprend la queue du mec dans ta bouche et tu tend encore les mains de part et d'autre pour essayer de trouver d'autres bites à branler en même temps. Et là oh surprise, tu te rend compte que dans chaque main tu palpe 3 à 4 queues qui se tendent dressées pour toi.
Ainsi prise par tous les trous, en train de satisfaire les bas instincts de 5 mecs en même temps, tu réalise que tu à touché à ton fantasme de pute soumise.
Le mec que tu suce à fond joui à ce moment et t'inonde la bouche et le visage de son sperme abondant. De longues traînées de sperme coulent sur tes joues
Complètement déchaînée, tu te met à hurler à ton tour ta jouissance en te tordant de spasmes qui déclenchent à leur tour la jouissance des mecs qui te prenaient le cul et le vagin et qui se vident à longs traits dans ton corps offert, car bien sûr aucun n'avait enfilé de capote.C'était une exigence formelle de ton maître que ton mari avait accepté !
Tu emet une réclamation mais pour toute réponse tu reçois un coup de canne sur les fesses et tu comprend très vite que c'est compris dans le tarif...
Inondée de foutre des fesses à l'entrejambe, c'est à ce moment que l'on t'enlève ton bandeau.
Tu est dans une cave à vin humide, entourés d'au moins 30 hommes qui se branlent en te regardant.
Cela va du jeune homme de 20 ans au plus vieux d'au moins 70 ans.
C'est le vieux qui s'approche à ce moment de toi avec sa queue toute flétrie entourée de poils blancs....... Résignée, en bonne pute qui doit jouer
son rôle, tu ouvre la bouche et tu gobe et lèche cette queue flasque qui retrouve un peu de sa vigueur sous tes efforts de pompeuse.
tu suce sa queue si avidement en prenant soin de bien baver dessus et de lui lisser les couilles avec ta langue, que le papi qui n'a pas vu une aussi belle salope blonde depuis des années se lâche très vite et t'envoie des giclées de son sperme liquide et âcre au fond de ta gorge.
Tu n'a pas fini d'avaler ce jus que tu est retournée et trois autres hommes te prennent à nouveau dans tous les trous.
Tu es devenue la putain de chantier, la vide-couilles que l'on défonce sans ménagement et autour de ton visage au moins 6 queues sont à moins de 30 cm de ta bouche et sont branlées avec vigueur.
Tu ouvre toute grande la bouche sachant que tu déclenche par ce geste ton souhait d'être arrosée et chacun leur tour, les mecs en se branlant
se vident de leur foutre sur ton beau visage bien maquillé. Ils jouissent ainsi rapidement dans ta bouche grande ouverte, te couvrant également le visage du front au menton de longues traînées de sperme blanchâtre. Tes faux-cils sont plâtrés au sperme, Comme une chienne tu essore de ta bouche les queues des homme et ne pas perdre ainsi une seule goutte de leur jus.....
De longs filets blanchâtres et gluants coulent maintenant de part et d'autre de ta bouche sur ton menton, tu as du sperme dans les cheveux , ta bouche toujours ouverte, tu es totalement remplie en quelques minutes du sperme d'au moins 6 à 7 hommes qui font attention à bien viser ta bouche...

On te prend maintenant le menton avec la main et on te referme la bouche. On te force ainsi à avaler tout ce sperme d'une traite et tu commence à
déglutir avec beaucoup de difficulté cette purée tiède et gluante au moment ou toujours prise en sandwich pendant ces séries de pipes, tu sens les deux derniers qui te bourraient le cul et le con qui jouissent au plus profond de tes entrailles en râlant comme des chiens.

Après ce monunental gang bang tous les hommes sortent de la pièce sans un remerciement et sans un mot.
Il ne reste que ton mari qui a pris des centaines de photos et qui s'est aussi branlé comme un fou, car il n'avait pas le droit de te toucher.
Tu peux enfin te relever sur tes jambes, ton mari t'aide à remettre ton manteau
en vinyle noir. Tu es couverte de sperme de la tête aux pieds, tu sens celui que tu as emmagasiné dans le vagin te couler
le long des bas en longs filets tièdes et poisseux, tu peines à refermer ton anus complètement dilaté par les sodomies répétées et littéralement gorgé de sperme,
tu frissonne de honte et de plaisir mélangé car tu n'a jamais été traitée de la sorte et tu sais que tu peux tout te permettre maintenant, car tu as gagnée ce soir tes galons de putain !
bbc
SANY0120.JPG